Menu

FORMATIONS / INFORMATIQUE / ORACLE / SGBD

OR-002  LES FONDAMENTAUX DU LANGAGE SQL |  3 jours


01/. Introduction

Enumérer les principales fonctionnalités d'Oracle Database 10g/11g ; Décrire les concepts de base de données relationnelle et relationnelle objet ; Passer en revue le cycle de développement d'un système ; Décrire différents moyens de stocker des données ; Montrer comment plusieurs tables peuvent être liées entre elles ; Dresser la liste des termes et des propriétés des bases de données relationnelles ; Décrire le mode de communication entre SQL et la base de données ; Définir un système de gestion de base de données relationnelle (SGBDR).

02/. Extraire des données à l'aide de l'instruction SQL SELECT

Définir les termes liés aux projections, aux sélections et aux jointures ; Sélectionner toutes les colonnes d'une table à l'aide d'une notation générique ; Enoncer des règles et des conseils simples pour l'écriture d'instructions SQL ; Ecrire une instruction contenant des opérateurs arithmétiques ; Utiliser des alias pour personnaliser les en-têtes de colonne ; Créer une expression de type caractère avec l'opérateur de concaténation ; Utiliser l'opérateur de délimitation q pour contrôler les chaînes de texte contenant des apostrophes ; Supprimer les lignes en double à l'aide du mot-clé DISTINCT.

03/. Restreindre et trier les données

Limiter le nombre de lignes à l'aide d'une sélection ; Enumérer les principales conditions de comparaison ; Utiliser la condition LIKE pour comparer des valeurs littérales ; Utiliser les conditions logiques AND, OR et NOT ; Utiliser plusieurs conditions dans la clause WHERE ; Décrire les règles déterminant la priorité des conditions décrites dans ce chapitre ; Trier les lignes à l'aide de la clause ORDER BY ; Utiliser l'esperluette d'interprétation dans iSQL*Plus pour restreindre et trier les résultats au moment de l'exécution.

04/. Utiliser des fonctions monolignes pour personnaliser les états

Montrer les différences entre les fonctions SQL monolignes et multilignes ; Distinguer les deux types de fonction de chaîne de caractères : manipulation de casse et manipulation de caractères ; Expliquer les fonctions numériques ROUND, TRUNC et MOD ; Exposer les règles d'application des opérateurs arithmétiques aux dates ; Utiliser les opérateurs arithmétiques avec des dates dans la clause SELECT ; Expliquer les fonctions DATE suivantes : MONTHS_BETWEEN, ADD_MONTHS, NEXT_DAY, LAST_DAY, ROUND et TRUNC; Expliquer la conversion implicite et explicite ; Imbriquer des fonctions pour effectuer plusieurs tâches dans une seule instruction.

05/. Créer des états /à partir de données agrégées à l'aide des fonctions de groupe

Classer les fonctions de groupe en catégories ; Utiliser les fonctions AVG, SUM, MAX, MIN et COUNT dans une interrogation ; Utiliser le mot-clé DISTINCT avec les fonctions de groupe ; Expliquer la gestion des valeurs NULL avec les fonctions de groupe ; Créer des groupes de données à l'aide de la clause GROUP BY ; Regrouper des données selon plusieurs colonnes ; Eviter les interrogations non autorisées grâce aux fonctions de groupe ; Exclure des groupes de données avec la clause HAVING.

06/. Afficher des données issues de plusieurs tables

Utiliser des alias de table pour raccourcir le code et identifier explicitement les colonnes issues de plusieurs tables ; Exécuter une instruction SQL CROSS JOIN pour obtenir un produit cartésien ; Utiliser la clause NATURAL JOIN pour extraire des données de plusieurs tables dont les colonnes ont des noms identiques ; Créer une jointure avec la clause USING pour identifier les colonnes dans différentes tables ; Utiliser la clause ON pour préciser des conditions arbitraires ou indiquer les colonnes à joindre ; Créer une jointure à 3 liens avec la clause ON pour extraire des informations de 3 tables ; les types de jointure externe LEFT, RIGHT et FULL.



07/. Utiliser des sous-interrogations pour résoudre des interrogations

Utiliser une sous-interrogation pour résoudre un problème ; Identifier l'emplacement des sous-interrogations dans une instruction SELECT ; Décrire les différents types de sous-interrogation (monoligne, multiligne) ; Afficher les opérateurs d'une sous-interrogation monoligne ; Utiliser les fonctions de groupe dans une sous-interrogation ; Identifier les instructions non autorisées avec des sous-interrogations ; Afficher les opérateurs d'une sous-interrogation multiligne ; Expliquer le traitement des valeurs NULL dans les sous-interrogations.

08/. Utiliser les opérateurs SET

Utiliser l'opérateur UNION pour renvoyer toutes les lignes issues de plusieurs tables en évitant les lignes en double ; Utiliser l'opérateur UNION ALL pour renvoyer toutes les lignes de plusieurs tables (doublons compris) ; Décrire l'opérateur INTERSECT ; Utiliser l'opérateur INTERSECT ; Décrire l'opérateur MINUS ; Utiliser l'opérateur MINUS ; Enoncer les consignes d'utilisation de l'opérateur SET ; Ordonner les résultats obtenus avec l'opérateur UNION.

09/. Manipuler les données

Ecrire des instructions INSERT pour ajouter des lignes à une table ; Copier des lignes issues d'une autre table ; Créer des instructions UPDATE pour modifier les données d'une table ; Générer des instructions DELETE pour supprimer des lignes dans une table ; Utiliser un script pour manipuler les données ; Enregistrer et annuler les modifications apportées à une table via des traitements de transactions (COMMIT, ROLLBACK et SAVEPOINT) ; Montrer le fonctionnement de la cohérence en lecture ; Décrire l'instruction TRUNCATE.

10/. Utiliser des instructions LDD (Langage de définition de données) pour créer et gérer des tables

Enumérer les principaux objets de la base de données ; Afficher la syntaxe de base permettant de créer une table ; Présenter le concept de schéma ; Expliquer les différents types de contrainte ; Afficher les exceptions résultant de la violation des contraintes avec des instructions LMD ; Créer une table avec une sous-interrogation ; Décrire la fonctionnalité ALTER TABLE ; Supprimer une table avec l'instruction DROP.

11/. Créer d'autres objets de schéma

Identifier et comparer les vues simples et complexes ; Créer une vue ; Extraire des données d'une vue ; Décrire une vue en lecture seule ; Enumérer les règles relatives aux manipulations LMD sur des vues complexes ; Créer une séquence ; Enumérer les règles élémentaires déterminant la nécessité de créer un index ; Créer un synonyme.

12/. Gérer des objets à l'aide de vues du dictionnaire de données

Décrire la structure de chaque vue du dictionnaire ; Indiquer la fonction de chaque vue du dictionnaire ; Ecrire des interrogations pour extraire des informations à partir des vues du dictionnaire sur les objets du schéma ; Utiliser la commande COMMENT pour documenter des objets.



Public
Administrateurs de base de données, concepteurs de base de données, Database Administrators, Database Designers, développeurs Java, développeurs PL/SQL.

Objectifs
Créer des états avec des données triées et restreintes; Créer des procédures et des fonctions stockées simples; Utiliser des structures de programmation PL/SQL et exercer un contrôle conditionnel sur le déroulement du code (boucles, structures Décrire les fonctionnalités et la syntaxe du langage PL/SQL; Identifier les principaux composants structurels d'Oracle Database 10g/11g; Extraire les données stockées dans les lignes et les colonnes de tables à l'aide de l'instruction SELECT; Ecrire du code PL/SQL pour communiquer avec la base de données; Exécuter des instructions LMD (Langage de manipulation de données) pour mettre à jour les données de la base Oracle.

Prérequis
Connaître les principes de base lies aux Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles et la pratique d'un système d'exploitation.

Moyens pédagogiques
1 ordinateur et 1 support de cours par personne + 1 vidéoprojecteur. Évaluation par écrit en fin de cours et attestation de stage délivrée en fin de formation.

VOS DATES DE FORMATION